la femme du futur

L’action collective « Les elles du vendredi » co-animée par madame Anne Claire Malcuit,éducatrice de prévention spécialisée à l’ADDSEA avec deux assistantes sociales du centre médico-social de Planoise (Mme Palenciano et Mme Jeanningros), s’adresse à un groupe de femmes de tout âge, habitant le quartier de Planoise.
Cette action a pour objectifs principaux : l’estime de soi, la découverte d’activités culturelles, de bien être et l’expression des personnes, visant à une meilleure insertion sociale et professionnelle.

En avril 2009, nous avons accueilli la compagnie théâtrale Gravitation afin d’imaginer ensemble un futur idéal…
Les idées des femmes ont été notées par la compagnie qui s’en servira prochainement pour la création d’un spectacle de théâtre ayant pour thème « Now Futur » et qui se jouera au Nouveau Théâtre de Besançon du 23 au 27 novembre 2009.

Beaucoup d’autres groupes sollicités par les éducateurs de Prévention Spécialisée, ont participé à cette action avec Gravitation, notamment les élèves des collèges Diderot, Voltaire, le lycée Tristan Bernard et d’autres groupes de jeunes des autres quartiers de Besançon.

A la suite de cette rencontre avec les comédiens et le metteur en scène de la compagnie Gravitation, le groupe des « elles du vendredi » a décidé d’écrire un texte poétique en imaginant la femme dans le futur, texte qui a vu le jour au sein d’une activité de réalisation de foulards à porter lors de la fête des femmes organisée par les femmes des « elles » et celles participant au temps des mamans de la loulouthèque.

C’est dur d’être une femme aujourd’hui
Parce qu’elle n’est pas reconnue
Dans le futur, la femme sera soutenue et entendue
Tout au long de sa vie
La femme sera en haut
Et l’homme la couvrira de cadeaux
Il s’occupera des enfants
Fera le ménage de l’appartement
Il sera doux et attentionné
Il aimera discuter
Pour elle, son mari sera parfait
La femme n’est pas une bête
Mais ne se transformera pas en machine
Elle ne sera plus jamais analphabète
Et fera le métier qui lui plait
La femme sera critique
Elle fera de la politique
Dirigera la vie économique
Pour la femme du futur,
Plus rien ne sera dur…

Awatif, Hadda, Jacqueline, Kedidja, Nora, Sandrine, Souad. Participant « aux Elles du vendredi »

L’envol

Les rencontres que nous faisons avec de nombreuses Bisontines sont le plus souvent très riches et enrichissantes. Echanges facilitateurs d’une meilleure connaissance et compréhension de l’Autre et donc d’un vrai « mieux vivre ensemble ».
Ces femmes ordinaires mais aussi si extraordinaires tant elles sont pleines de ressources nous font part de leurs initiatives, de leurs projets mais aussi de leurs rêves.
Rêves individuels ou rêves collectifs, certaines ont pu s’exprimer d’une façon tout à fait artistique à l’initiative du Musée des Beaux arts de Besançon. En effet, à l’occasion de l’exposition « rêves de femmes » restituant le travail de la photographe allemande Grete Stern (1904-1999) sur cette thématique, cette institution, en collaboration avec les Espaces solidaires de Planoise, Clairs soleils et Palente du CCAS et de Solidarité femmes a demandé à des Bisontines d’exprimer leur (s) rêve (s) en adoptant la même démarche que l’artiste.

Ces oeuvres au nombre de 25 ont été exposées au musée des Beaux-arts du 7 au 30 mars 2009 puis différentes structures bisontines.

L’envol
Une porte se ferme. Une autre s’ouvre : univers étriqué ou larges horizons
Une porte s’ouvre ; la vie commence.
Pour toutes celles qui ont oublié qu’elles pouvaient être libres
Pour toutes celles qui restent dans le silence et l’isolement
Nous avons voulu un rêve collectif fait de rencontres de solidarité et d’espoir.

Continuer la lecture