Migrants et immigrés du continent

"Migrants et Immigrés du Continent" est constitué comme une suite de portraits de primo-arrivants, immigrés, ou issus d'immigrés, en provenance du Continent européen et vivant à Besançon (ou y ayant leur activité).

Le film est introduit par une séquence du cirque Plume : Bernard Kudlak , son directeur artistique, racontait dans le spectacle "Recréation" les raisons qui l'ont amené à faire du cirque (dans ce spectacle, chaque artiste était venu au devant de la scène raconter les raisons qui l'avaient amené à faire du cirque). Or la raison invoquée par Bernard Kudlak était, entre autres, ses origines franco-pololaises.

Des extraits du cirque Plume vont lier les séquences de ce film. Ces extraits des spectacles "Plic Ploc" et "Récréation" ont été inspirés par le thème des migrants et du passage des frontières.

liens vers les parties du film :

Famille appartenant à une minorité religieuse très ancienne, les Yesidis. Les Yesidis (ou Yésids) sont originaires de Mésopotamie,- aujourd'hui une partie du Kurdistan irakien. Cette communauté religieuse a été considérée comme infidèle par les Ottomans musulmans et a dû fuir vers l'Arménie. Lors du génocide arménien ils sont repartis vers la Géorgie. A la chute de l'ère soviétique, le nationalisme géorgien les oblige à nouveau à partir, vers la Russie d'abord, puis vers la France.

Samir et Sabina , originaires d'un village de Bosnie. Pour Samir, le retour des Serbes dans les villages bosniaques crée une situation insupportable. Ils racontent les longues années à essayer d'obtenir leurs papiers, allant de refus en refus, de l'OFPRA et de la commission de recours. Ils ont vécu ces années avec leurs deux enfants dans des chambres de 10 m². Ils sont maintenant dans leur nouvel appartement depuis deux semaines.

Famille de Roms du Kosovo, la famille Sahiti . Le premier à être venu en France est Enver, en 74, suite à une offre d'embauche à l'ambassade de France. Sa famille n'était guère intéressée de le suivre à cette époque où l'on vivait bien au Kosovo. Maintenant, Envers est interprète Français-Romani (la langue des Roms). Pendant la guerre du Kosovo, la famille d'Enver a dû fuir vers l'Italie où Enver les a retrouvés dans un camp de réfugiés. Le quartier Rom, qui comportait 680 maisons, où ils habitaient au Kosovo, a été complètement rasé.

Hassan Bakalli , violoniste originaire d'Albanie. Hassan a quitté l'Albanie au moment de la chute du mur de Berlin. Hassan est originaire d'une famille qui a eu beaucoup de problèmes avec le pouvoir communiste albanais. Quitter l'Albanie revenait pour lui à partir à la quête de la liberté. Hassan fait aujourd'hui partie de l'Orchestre de Besançon.

Monsieur Gola , Rom originaire de Macédoine. Monsieur Gola a dû fuir la Macédoine après avoir été le leader d'un mouvement de revendications rom, notamment à la suite du renvoi du Directeur d'une école d'un quartier Rom, - seul Directeur Rom de Macédoine.

Fils d'un immigré arménien, Monsieur Yesnikian . Ses parents ont fui le génocide arménien et, après avoir travaillé dans l'industrie dans le pays de Montbéliard, il sont venus s'installer dans le village de Quingey d'où ils ont commencé à faire du commerce ambulant. Ils ouvriront ensuite deux boutiques à Besançon et connaîtront une certaine prospérité. Son fils, Franck, est (entre autres) lauréat du premier prix de composition du Festival de musique de Besançon.

Ana et Elvis . Jeune couple mixte de Bosnie : Ana est Serbe orthodoxe, Elvis est Bosniaque musulman. Pour eux il n'était pas possible de rester en Bosnie, la tension entre les deux communautés étant très forte et leur couple contesté par les deux parties. Néanmoins la Bosnie est considérée comme un pays sûr et leur quête de régularisation en France est un véritable calvaire pour le jeune couple profondément traumatisé par la guerre...

Le film complet peut être téléchargé sur le site de Philippe B. Tristan :
http://www.pbtristan.fr/FilmMigrant&Immigres.htm

Partager cette page :