Itinéraire d'Alphonse Bachetti

Sommaire

Le périple accompli fut celui d’un bûcheron d’origine italienne, combattant volontaire étranger, qui fut de toutes les campagnes, ralliant De Gaulle à la première heure.

 Son souvenir est désormais présent aux Grandes Baraques au coeur de la forêt de Chailluz grâce à la simple inscription reproduite ci-dessous. Nous remercions le colonel Bernard Saulnier pour toutes les sources qu’il nous a communiquées.

plaque_bachetti

Peu original au départ le parcours suivi par Alphonse Bachetti. Né en 1902 en Italie, il est issu d’une de ces très nombreuses familles qui dut s’expatrier pour subsister. En 1927, le voici bûcheron aux Grandes Baraques. Mais une aventure d’une tout autre dimension commence en décembre 1938 à 37 ans : notre homme s’engage dans la Légion Etrangère à Sidi Bel Abbès. Bientôt c’est la guerre. L’Allemagne à la recherche de matières premières veut s’assurer le contrôle des minerais scandinaves. Français et Anglais se portent au secours de la Norvège. “La route du fer est coupée” annonce le trop présomptueux Président du Conseil Paul Raynaud. La France est occupée. A Londres, le Général de Gaulle relève Je défi ; l’épopée des Forces Françaises Libres commence. Les volontaires sont peu nombreux. Sur les 14 000 hommes rescapés de l’expédition de Norvège, 1 200 seulement rallient De Gaulle, 400 Français sur 12 000 (soit 3 %) 800 légionnaires sur 1600 (50 %). Alphonse Bachetti en est.

 

Partager cette page :