Note historique : les "troupes coloniales" en 1914 et en 1945 - Les combats de mai-juin 1940

Sommaire

Les combats de mai-juin 1940
En mars 1940, selon le ministère de la Guerre, se trouvaient en France 68 500 soldats d’Afrique noire et 340 000 soldats venus d’Afrique du Nord (maghrébins et pieds-noirs).
Lors de l’offensive allemande de mai, les tirailleurs marocains s’illustrèrent à la bataille de Gembloux en Belgique, et les spahis d’Algérie et du Maroc à la bataille de La Horgne, près de Sedan. Au total tombèrent alors 5 400 Maghrébins et 2 700 pieds-noirs.
Près de 20 000 Sénégalais tombèrent en mai-juin, dont au moins un millier massacrés en divers endroits par la Wehrmacht, « à froid », après le combat, à cause de la couleur de leur peau.

Partager cette page :
  • Les Soninkés

    Un peuple d’Afrique sahélienne, installé dans la haute vallée du Sénégal, et qui compte 1 à 2 millions de membres. Ils sont partagés entre le Mali (région de Kayes), le Sénégal (région de Bakel) et la Mauritanie.

  • Esclavage et colonisation

    Situation d’un homme privé de liberté, qui est devenu la possession d’un autre homme qui peut faire de lui ce qu’il veut,