Evolution des nationalités des étrangers à Besançon

En 1946, seules deux nationalités sont largement représentées. les Italiens et les Suisses. Ces deux populations sont issues d'une immigration déjà ancienne.

1946 1954 1962 1968 1971 1972 1973 1974
Italiens 810 1017 2088 2300 1985 1816 1904 1832
Espagnols 95 181 487 1096 1097 1088 1086 1087
Portugais 20 10 80 740 1380 1640 1897 1896
Algériens 0 282 1034 1416 1899 2201 3652 3793
Marocains 0 3 x 228 389 639 795 901
Tunisiens 0 2 x 36 142 241 299 300
Yougoslaves 12 15 x 96 171 216 294 289
Turcs 1 3 x x 27 49 120 114
Suisses 570 781 500 348 316 309 313 x
Polonais 13 124 67 72 35 33 x x
Russes 50 58 x x x x x x
Sénégalais x x x x x 0 x x
S-E Asiatiques x x x x x 57 x x
Réfugiés et apatrides x x x x 121 121 109 117
Total étrangers 1767 2730 4978 6876 8357 9223 11639 11986


A partir de 1954, la population italienne de Besançon connait un nouvel élan tandis que les Suisses sont de moins en moins nombreux.
De nouvelles nationalités font leur apparition. L'arrivée d'Algériens débute en 1954 et connaitra son appogée en 1976, les Espagnols arrivent également à partir de 1954 mais cette vague migratoire durera peu et à partir de 1968, la population espagnole bisontine commence à décroitre.
L'arrivée d'immigrants portugais est plus tardive (1962) mais particulièrement importante jusqu'en 1977.
En dernier lieu, à partir de 1968, c'est la population marocaine de Besançon qui ne cessera de croitre jusqu'aux années 1980.

Des flux mineurs de migrations sont aussi nés en 1968 mais resteront à un niveau relativement peu élevé, c'est le cas des Tunisiens, des Yougoslaves et des Turcs.

migrations


Extrait d'un tableau de Colette Bourlier (Recensements généraux jusqu'en 1962, Sondage au quart en 1968 et Etats préfectoraux de 1971 à 1974)

Partager cette page :