Les Nord-Africains vus par les journaux bisontins - Le Nouvel An au Centre nord-africain

Sommaire

1957 : Le Nouvel An au Centre nord-africain

Le 2 janvier Le Comtois publie le bref symbolique article suivant sous le titre « le Nouvel An au Centre nord-africain » : « Le Nouvel An au centre nord-africain selon une tradition maintenant établie et qui remonte au 1er janvier 1954. M. Minjoz, maire de Besançon, a présenté les voeux du Conseil Municipal et de la Municipalité aux travailleurs nord-africains.

Cette cérémonie consistait en une tournée aux différents points d’hébergement :
• Tour Carrée,
• Baraquements des Ponts et Chaussées,
• Casemate de Tarragnoz,
• Casemate du triage
• et Centre d’accueil.
Après quoi, il a offert le thé de l’amitié. »
Ainsi, au matin du 1er janvier, alors que beaucoup de Bisontins dormaient encore s’étant couchés tard après le réveillon, leur délégation d’élus allait souhaiter la bonne année aux Nord-Africains qui n’étaient pas tous logés au Centre d’accueil.
Cette sympathique tradition est sans doute née à l’initiative de l’adjoint Huot.
Elle s’est poursuivie jusqu’à la fermeture du Centre d’accueil en 1989. Notons qu’en 1957 Jean Minjoz était député-maire mais aussi membre du gouvernement en qualité de Secrétaire d’Etat au Travail et à la Sécurité sociale.

Partager cette page :