L'immigration marocaine en Franche-Comté et à Besançon - Conclusion

Sommaire

Ainsi, l'immigration marocaine importante depuis les années 1960 obéit à la loi de l'offre de d'emploi, aux impératifs économiques comme elle répondait avant aux besoins de guerre et aux relations de domination imposée par l'entreprise coloniale française. Avec le regroupement familial, on assiste au passage d'une immigration masculine à une population plus féminine. Au total, les Marocains immigrés représentent la première nationalité étrangère de la région Franche-Comté où ils favorisent l'installation dans les villes dont  Besançon (industrielle et abritant l'université) afin de résoudre la question de l'emploi et du logement. Si les adultes sont les gardiens d'habitudes et de modes de vie hérités de leur passé au Maroc, les plus jeunes tendent à réaliser leur projets et leur avenir en France.

Partager cette page :