L'immigration turque dans les travaux universitaires bisontins (1982) - Conclusion

Sommaire

Ainsi, que se soit par une pédagogie linguistique ou par une étude des représentations, les auteurs cherchent à donner un sens particulier à l'immigration turque au sein de la capitale comtoise. Or, du pays d'origine au sol français, les caractéristiques de la culture turque se trouvent dissimulées derrière des difficultés plus générales rencontrées par les migrants; sans doute les particularismes sont-ils alors plus discrets face aux problèmes communs tels que l'apprentissage de la langue, la recherche d'un emploi et d'un logement etc. Peut-être, aussi, cette culture que l'on nous laisse entrevoir, mériterait-elle d'être à nouveau analysée, étudiée à l'aune de notre contemporanéité, de l'actualité bisontine.

 

Résumé réalisé par Clarisse CATY
Diplômée du Master 2 en Histoire contemporaine et licenciée de Philosophie, Université de Besançon

Partager cette page :
  • Les Kurdes en Turquie

    Sur 70 millions de Turcs, 15 millions environ sont kurdes. (Il sont 5 millions en Irak ; 6,5 en Iran, 1,5 en Syrie). Le Kurdistan turc est au sud-est de l’Anatolie . Capitale : Diyarbakir.

  • La laïcité en Turquie

    Elle a été imposée en Turquie par Mustapha Kemal, au pouvoir de 1922 à 1938.

  • Les Turcs en France

    Leur nombre est évalué à 400 000 environ (restés étrangers ou devenus français). C’est le sixième groupe d’origine étrangère résidant en France,