Le Kosovo - Page 3

Europe de l'est : les flux migratoires de l'Ex-Yougoslavie des années 80 à aujourd'hui - Le Kosovo

Sommaire

le Kosovo
Peuplé à 90% d' Abanais mulsumans, convoité par les Serbes dès la mort de Tito en 80 .......Dès 80, les flux de réfugiés démarrent


1999, l'armée serbe intervient, les frappes de l'*OTAN l'arrêtent ... Départ massif des Albanais ........accueil massif en France et en Franche-Comté dans les CADA, centres d'accueil pour les demandeurs d'asile, avec un statut de protection temporaire. Au Kosovo, mise en place de la Minuk, force d'interposition, de 99 jusqu'à l'indépendance du Kosovo en 2008

Les Roms restés au Kosovo sont victimes de représailles exécutées par l'Utchéka. Ils obtiennent l'asile en France, la Minuk ne pouvant pas les protéger. Depuis juillet 1999, des familles entières de Roms du Kosovo arrivent en Franche Comté .........

Aujourd'hui encore, des Albanais arrivent aussi du Kosovo où les problèmes sont loin d'être réglés........contexte économique et d'insécurité.....mais les obtentions de statut sont plus difficiles, les situations sont complexes

Partager cette page :
  • Les Roms en quelques lignes

    Ce mot remplace depuis quelques années le mot « Tsigane ». Il désigne un groupe humain qui a migré en 4 ou 5 siècles (XI°-XV°) de l’Inde du Nord, sa région d’origine, jusqu’en Europe .

  • On est venus en contrat de migration

    M. et Mme El Garche, venus du Maroc, sont des habitants des tours de l'Amitié. Ils sont arrivés en France en 1970, et racontent les aléas du parcours de M. El Garche, ouvrier, chef d'équipe puis... chômeur et retraité.

  • Roms du Kosovo : Association PHRALIPE.

    Cette association, créée en 1999, au moment des événements au Kosovo, a pour but d’aider les Roms dans leurs démarches administratives, en lien avec les associations d’aide aux demandeurs d’asile à Besançon et dans toute la France.

  • Apatride : clandestinité forcée

    Selon la Convention de New York du 28/09/1954, le terme d’« apatride » s’applique à toute personne qu’aucun État ne considère comme son ressortissant par application de sa législation.

  • Exposition Empreintes : 4 histoires de vie

    Nos ancêtres ont traversé les frontières, nous vivons là, mais nous sommes d’ailleurs, intrinsèquement témoins, malgré nous, des espaces cultivés de nos aïeux.

  • Tanja, un nouveau projet de vie

    Tanja Nikolova, Macédonienne, est arrivée en France en 2002. Journaliste dans son pays, elle s’est retrouvée ici comme « analphabète », ne maîtrisant pas du tout la langue française. Pour elle et sa famille c'est un nouveau parcours qui s'est ouvert ...

  • Yasmina Huseljic, réfugiée de Bosnie

    Je suis née en 1976 à Dojni Vakuf en Bosnie. Une ville grande comme Pontarlier. Mes parents étaient de la région.

  • Europe de l'est : Yougoslavie et Kosovo : témoignages vidéo

    Le premier à être venu en France est Enver, en 74, suite à une offre d'embauche à l'ambassade de France en Yougoslavie.