Pour les demandeurs d'asile et les réfugiés

CADA et CPH  les accueillent et les accompagnent

Demandeurs d’asile

Des centres sont spécialement prévus pour l’hébergement des demandeurs d’asile, ce sont les CADA (Centres d’Accueil pour Demandeurs d’Asile). Dans ces centres, les personnes sont hébergées et accompagnées pendant leur procédure de demande d’asile, notamment pour la préparation de leur dossier. Mais il n’y a pas toujours de places disponibles dans les CADA. Orientation par l'OFFI.

Les personnes venant des pays dits « sûrs » n’ont pas le droit d’être hébergées en CADA. --> pour voir la liste des pays dits « sûrs » rendez-vous sur le lien internet http://www.ofpra.gouv.fr/index.html?dtd_id=11&xmld_id=2730 du site de l’OFPRA, mais il y a possibilité d'hébergement en HUDA sur orientation de l'OFFI.

Les demandeurs d’asile peuvent aussi décider de se loger par leurs propres moyens s’ils le souhaitent. Mais, dans ce cas, c’est souvent plus difficile pour eux de préparer leur dossier de demande d’asile et d’être informés.

Pour l’hébergement des demandeurs d’asile contacter l'OFFIL, la Plate-forme d’Accueil et d’Orientation,

16 rue Gambetta-   Tel : 03 81 47 99 15-   Email : pada Cet adresse mail est protégé contre les spambots. Vous avez d'activer le javascript pour la visualiser.

 

-> Il existe pour les demandeurs d’asile qui ne sont pas hébergés en CADA un service d’aide, d’accompagnement à la Plate-forme d’Accueil et d’Orientation - 16 rue Gambetta- Tel : 03 81 47 99 15 – Permanences sans rendez-vous lundi, mercredi et vendredi de 10h30 à 11h30. Les demandeurs d’asile non hébergés en CADA peuvent alors recevoir des renseignements et un accompagnement concernant le logement/ l’hébergement et concernant beaucoup d’autres choses (entre autres, ils peuvent se faire aider pour la constitution de leur dossier de demande d’asile ou pour des démarches administratives diverses). Ils peuvent aussi demander une domiciliation postale.

 

Réfugiés qui ont obtenu le statut et les personnes qui bénéficient de la protection subsidiaire

En France, il existe pour eux des CPH (Centre Provisoire d’Hébergement). Dans ces centres, les personnes sont hébergées et accompagnées dans leur insertion (logement, emploi, formation, ouverture des droits...).

Pour accéder à un CPH en France, il faut passer par l’OFII (Office Français de l’Immigration et de l’Intégration) ; OFII - Direction de l'Asile : 44, rue Bargue - 75732 Paris Cedex 15 - Tel : 01 53 69 53 70..

Il faut savoir que lorsqu’on demande un hébergement en CPH, ce n’est pas sûr que la demande soit acceptée, cela dépend de beaucoup de critères et c’est selon les cas. De plus, on ne peut pas choisir la ville dans laquelle on souhaite habiter ; c’est selon les places disponibles que les personnes sont réparties dans les CPH qui existent dans toute la France.

Il existe un CPH à Besançon.

Pour les personnes qui sont ou étaient hébergées en CADA, l’équipe de travailleurs du centre se charge du dossier de demande.

Partager cette page :