Rendre accessible le patrimoine des migrations

Le site migrations a noué un partenariat avec l'association Génériques afin d'intégrer les archives bisontines de l'immigration dans les bases de données nationales et européennes

L'association Génériques telle qu'elle se présente : http://www.generiques.org/

"Créée en 1987, Génériques est une association spécialisée dans l’histoire et la mémoire de l’immigration, la sauvegarde, la préservation et l’inventaire des archives de l’immigration en France et en Europe, par le biais d’activités aussi bien culturelles que scientifiques.

A travers son cœur de métier, Génériques s’est toujours donné pour mission de faire connaître la manière dont le patrimoine culturel de la France s’est enrichi de sa diversité. Génériques travaille donc à améliorer l’état des connaissances sur l’histoire de l’immigration en France et en Europe afin de la réintégrer dans l’histoire commune.

Par ses multiples actions, ancrées dans une vision de la culture comme ciment de la citoyenneté, Génériques contribue à recréer ou renforcer du lien social, faire resurgir le sens d’un vivre ensemble nourri par le dialogue culturel et le respect des altérités réciproques. Faire connaître, préserver, diffuser et valoriser le patrimoine des migrations est donc la mission première de Génériques, qui contribue par ce biais à restaurer le sens d’une identité collective et partagée.

Les archives : au cœur du métier de Génériques

OdysseoDans cette perspective, depuis 1992, Génériques, en partenariat avec le ministère de la Culture et avec l’appui de la Direction des Archives de France, a réalisé l’Inventaire national des sources publiques et privées de l’histoire des étrangers en France de la Révolution française à nos jours. Cette opération a donné lieu à la publication de l'ouvrage Les Étrangers en France – Guide des sources d’archives publiques et privées – XIXe-XXe siècles, à la préservation et à l’inventaire d’une centaine de fonds d’archives privées et à la mise en ligne du catalogue Odysseo permettant d’identifier et de localiser des ressources pour l’histoire de l’immigration, et de consulter des collections d’affiches, de périodiques, de photographies, d’archives numérisées".

Les archives bisontines dans le catalogue en ligne Odysseo

Document numériséAlain Gagnieux, contributeur du site migrations, travaille en partenariat avec les Archives municipales et départementales :

- identification de lots d'archives par le site migrations

- numérisation de ces lots par les Archives Municipales

- construction de l'instrument de recherche avec l'aide des Archives Départementales

Puis le relais est pris par l'association génériques qui intègre nos documents classés et numérisés a sa base de données et les met à la disposition du public et des chercheurs sur son site :

http://odysseo.generiques.org/search/result#/viewer:a011307347298JO0HTx/

Chaque internaute peut ainsi accéder au document lui même, par exemple :

http://odysseo.generiques.org/search/result#/viewer_watch:a0113073472988YAPlx/a011386153078b9x58q//

C'est ainsi toute une chaine de compétences qui est désormais opérationnelle pour numériser et valoriser le patrimoine bisontin de l'immigration.

Partager cette page :
  • Sauvegarder les archives privées

    Le site Migrations a noué un partenariat avec l'association AncrAges à Marseille afin de bénéficier de son expérience en matière de collecte et de sauvegarde du patrimoine privé de l'immigration.

  • Inventaire bisontin des archives de l'immigration

    Le partenariat entre Génériques, le site Migrations à Besançon, les Archives municipales et les Archives départementales initié en 2010 a permis la mise en ligne de documents numérisés. Ils sont accessibles grâce au catalogue Odysséo qui permet d'identifier et de localiser les sources de l'histoire de l'immigration en France de 1800 à nos jours.

  • Un premier lot d’archives sur le Net

    En partenariat avec Génériques, les Archives départementales du Doubs et les Archives municipales de Besançon, l’équipe du site Migrations à Besançon a inauguré la publication, via Internet, d’un premier lot d’archives numérisées relatives à l’immigration à Besançon.