Autour du site

Appel à communication : « Le patrimoine de l’immigration en France et en Europe : enjeu social et culturel »

A l’occasion de ses 25 ans, l’association Génériques organise les 10 et 11 décembre 2012 à la Maison de l'Europe à Paris (4e arr.) un colloque européen sur le thème du patrimoine de l’immigration.

Appel à communication : « Le patrimoine de l’immigration en France et en Europe : enjeu social et culturel »
A l’occasion de ses 25 ans, l’association Génériques, avec le soutien de la Direction de l'accueil, de l'intégration et de la citoyenneté (DAIC) du ministère de l'Intérieur, organise les 10 et 11 décembre 2012 à la Maison de l'Europe à Paris (4e arr.) un colloque européen sur le thème du patrimoine de l’immigration.
Longtemps inscrite dans une invisibilité liée à une certaine conception d’une immigration dite « de travail » dans laquelle était occultée la dimension humaine, culturelle, sociale, affective … des immigrés, l’immigration en France a, depuis quelques années, acquis une certaine reconnaissance historique et patrimoniale. L’idée que le patrimoine national comporte aussi des éléments liés aux apports culturels et identitaires de populations venues d’ailleurs paraît aujourd’hui acquise, même si les questions liées à sa préservation, sa valorisation et son appropriation collective demeurent ouvertes.

Pourtant, là où le patrimoine paraît, de prime abord, raconter une histoire collective immuable et revêtir l’identité stable de ce qui se transmet, l’immigration paraît d’emblée marquée par le mouvement, la fluidité, la complexité. Dès lors, l’émergence d’un patrimoine de l’immigration conduit à s’interroger tant sur le concept de patrimoine que sur la définition et le périmètre retenu pour parler des migrations.

Qu’est ce qui se transmet dans l’immigration ? Qu’est-ce qui se transmet de l’immigration ? Comment émerge la conscience de l’existence de ce patrimoine ? De quelle nature sont les lieux de la transmission : familiaux ? éducatifs ? Est-ce de cette transmission que naît le patrimoine ? Ou alors la patrimonialisation relève aussi de l’action d’autres acteurs, d’autres enjeux autour de la transmission de ces héritages ? Mais alors comment, par qui et surtout, pourquoi et pour qui, puisqu’aussi bien l’histoire de l’immigration ne saurait être écrite pour (et par) les seuls descendants d’immigrés ? Est-ce parce que le patrimoine de l’immigration peut être facteur d’intégration dynamique et de cohésion sociale ?

Quelle histoire le patrimoine de l’immigration raconte-t-il ? Ou à l’inverse, quelle histoire se raconte (et se légitime) à travers lui ? De quelle manière, pour qui et pourquoi ? Quel rapport la mémoire, qui, depuis les années 1980, a investi le champ historique et l’espace public, a-t-elle avec le patrimoine, et quel rapport celui-ci entretient-il avec la mémoire et l’histoire ?

La patrimonialisation de l’immigration, comme tout processus patrimonial, est le résultat de la conjugaison d’efforts de plusieurs acteurs, tant privés que publics. Animées par une volonté militante, les associations d’immigrés sont les premières, au début des années 1980, à poser la problématique du patrimoine de l’immigration. En effet, à travers leur volonté de transmettre la mémoire et la culture du pays d’origine aux jeunes générations et de modifier l’image de l’immigré dans les représentations collectives, elles sont les premières à œuvrer à la prise de conscience d’un patrimoine de l’immigration. Par la suite, d’autres acteurs (individuels, culturels, universitaires...), au travers du prisme du patrimoine, tenteront de changer l’image des immigrés et en feront ressortir l’ancrage dans la société française. Dans le contexte français, les acteurs publics jouent un rôle particulièrement important.

L’intérêt, depuis une trentaine d’années, pour ce patrimoine est important à plusieurs titres. En premier lieu parce qu’en mettant en avant les apports culturels et identitaires venant d’ailleurs, le patrimoine de l’immigration interroge notre lien à la culture, notre représentation de ce qui « fait » culture et la manière dont la culture se représente comme patrimoine. Aussi, parce qu’il permet de repenser le fondement historique et mémoriel de la nation en y intégrant la place et le rôle qu’y ont tenu les immigrés.

Acteur important du processus de sauvetage de la mémoire de l’immigration et d’écriture de son histoire depuis sa création en 1987, à la croisée des milieux universitaires, institutionnels, associatifs et culturels, l’association Génériques organise un colloque à dimension européenne sur le thème du patrimoine de l’immigration.

Ce colloque a pour objectif non seulement de développer la connaissance sur le patrimoine de l’immigration mais aussi d’interroger et de croiser les pratiques de ceux et celles qui y travaillent au niveau local, national, transnational et européen (associations, pouvoirs publics, acteurs culturels, institutions patrimoniales, chercheurs...).

Les communications organisées autour de tables rondes présenteront des pistes de réflexion, d’analyse ainsi que des expériences de terrain afin de contribuer à définir l’état des recherches sur les enjeux du patrimoine de l’immigration et sur la place de l’immigration dans les politiques de patrimonialisation en France et en Europe.

Parmi les thèmes envisagés :
Comment et par qui se constitue et se transmet le patrimoine de l’immigration ?
Le patrimoine de l’immigration : enjeu d’intégration sociale et/ou enjeu culturel ?
Patrimoine de l’immigration et mémoire des lieux : quelle fonction pour les itinéraires culturels ?
L’apport des nouvelles technologies dans la sauvegarde et la diffusion du patrimoine de l’immigration

Modalités de soumission
Les personnes intéressées sont invitées à envoyer une proposition de communication comprenant un titre et un résumé argumentaire (max. une demi page) à Cet adresse mail est protégé contre les spambots. Vous avez d'activer le javascript pour la visualiser. avant le 11 octobre 2012. La sélection des communications sera rendue publique le 22 octobre 2012.
Télécharger l'appel à communication du colloque



Mouvements et luttes des immigré-e-s contre les discriminations et pour l'égalité, 1972-1983

Une exposition virtuelle qui donne à voir l’histoire des luttes et des mouvements de l’immigration pour l’égalité et contre les discriminations de 1972 à 1983 : c’est ce que propose l’association Générique en partenariat avec l’institut culturel de Google.

Lire la suite 



Livre jeunesse : Vivons ensemble

Depuis toujours, migrer est pour les humains, un fait habituel, pour ne pas dire "naturel". Plutôt que de présenter le sujet comme un problème ou une anomalie, nous avons choisi de regarder les situations, les gens, les statistiques officielles, l'Histoire ...

Lire la suite 



Clair de lune, d'un ciel à l'autre - Itinéraire d'une Vietnamienne au gré de l'Histoire

Alain Gagnieux, auteur de nombreuses contributions pour le site, publie un ouvrage co-écrit avec Tran Nguyêt Anh.

Lire la suite 



Musée de l'histoire de l'immigration : Les podcasts de L’UniverCité

Un cycle de conférences qui interroge l'histoire de l'immigration et la confronte aux débats de notre temps.

Lire la suite 



Exposition : Albums - Bande dessinée et immigration. 1913-2013

Le musée de l'Histoire de l'immigration (Paris) consacre une exposition aux bandes dessinées traitant des migrations. On peut y découvrir plus de deux cents pièces et documents originaux, planches de bande dessinée, esquisses et croquis préparatoires, films d’animation, entretiens filmés et autres photographies et documents d’archives.

Lire la suite 



Loger les Nord-Africains dans le Nord Franche-Comté (1945-1962)

Stéphane Kronenberger, Chercheur associé à l'Unité de Recherche Migrations et Société (URMIS) Université de Nice Sophia Antipolis et membre du Conseil scientifique du site Migrations à Besançon.

Lire la suite 



Les étrangers dans la Révolution : l'exemple de Besançon

Le partenariat entre l'association Génériques et le site Migrations à Besançon initié en 2010, a permis récemment la mise en ligne des documents numérisés les plus anciens intégrés à ce jour

Lire la suite 



Journée internationale de lutte pour les droits des femmes

À l’occasion du 8 mars, Journée internationale de lutte pour les droits des femmes, parmi le collectif d’associations telles que le CIDFF centre des droits des femmes et des familles, Solidarité Femmes, il y avait cette année l’association Miroirs de femmes - reflets du monde qui a proposé diverses animations.

Lire la suite 



Journée mondiale des réfugiés

Depuis 2001, on célèbre la journée mondiale des réfugiés le 20 juin, l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) en est l’élément fédérateur.

Lire la suite 



Disparition de l’historienne Janine Lavieuville Ponty

Janine Ponty était une amie de notre site. Nous reproduisons en souvenir d'elle l'article d'hommage que l'Est Républicain a publié le 2 mars.

Lire la suite 



Publication d'un recueil par l'une de nos contributrices, Elisabeth Trouche : "Bribouilles

Derrière son cahier d’écriture, c’était Nesma. Elle encore, courant avec sa petite soeur Fériel à côté du cheval. Un jour, je ne les ai pas retrouvées à notre rendez-vous hebdomadaire de lectures et de jeux...

Lire la suite 



Lettres Comtoises consacré au thème « L’étranger »

Le numéro 6 des Lettres Comtoises est centré sur le thème de "L'étranger" à travers des contributions inédites sous des formes diverses.

Lire la suite 



Livre : Histoire de Moncley, village du bas pays comtois

Pierre Kerleroux, auteur de nombreuses notes historiques pour le site, publie un ouvrage sur l'histoire du village de Moncley.

Lire la suite 



Une aide pour les étudiants migrants

Qu’ils viennent de Syrie, d’Irak ou de Libye, qu’ils soient demandeurs d’asile ou réfugiés politiques, tous ont pour point commun d’être arrivés en Franche-Comté pour fuir une situation de crise dans leur pays. L’Université de Franche-comté a décidé de leur venir en aide en leur offrant la gratuité des frais d’inscription dans l'établissement et en finançant leur apprentissage du français au CLA.

En savoir plus



Comprendre et vivre la "crise" migratoire

Une session interrégionale du mouvement « Poursuivre »
les 9-10-11 octobre 2018

« Poursuivre » est « un mouvement d'éducation mutuelle, de formation et de recherche personnelle et partagée », d'inspiration chrétienne, et qui s'adresse principalement aux retraités.

Lire la suite