Un bouquet de chaperons rouges

La pièce « Le petit chaperon rouge », présentée au Théâtre de l’Espace dans huit langues différentes a émerveillé les enfants, les parents et les  accompagnateurs d’écoles maternelles Saint-Exupéry et Charles Fourier.

Ces deux écoles travaillent pour la deuxième année avec la compagnie « Un château en Espagne » et  Céline Schnepf, le metteur en scène (Au fond du bois dormant).

Dans le prolongement du thème « forêt », cette fois ce sont des femmes du groupe « Miroirs de femmes » qui ont amené le public jusqu’aux racines. Des racines plurilingues, humaines, intergénérationnelles et interculturelles.

Un travail en partenariat avec le groupe « Miroirs de femmes » pour faire entendre aux enfants la musique des langues « A voix autres ». Quels sont les sentiments de ces  femmes, comment elles ont vécu cette expérience, à découvrir en regardant cette vidéo…

Partager cette page :
  • Accueil de femmes nouvellement arrivées en France

    Le site « Migrations à Besançon » et les actions sociolinguistiques du CCAS ont proposé la mise en œuvre d’un projet d’accueil s’adressant à des femmes étrangères arrivant en France afin de favoriser leur intégration.

  • Nos ancêtres les gauloises

    Dans le cadre du « Mois du film documentaire » de 2011, une collaboration entre Nadine Rayssac (Centre Régional de Documentation Pédagogique), Tanja Nikolova (site « Migrations à Besançon » du CCAS) et Hamid Daoui (Centre Nelson Mandela) a permis le 28 novembre la projection du film de Christian Zerbib : « Nos ancêtres les gauloises, dans l'univers des mères de l'immigration ».

  • Miroirs de femmes, reflets de quartiers

    Nous sommes un groupe de femmes, d’origines, de cultures, de milieux, de générations et de quartiers différents. Certaines d’entre nous se rencontrent depuis longtemps dans les différentes actions menées depuis des années par les services des Espaces solidaires du CCAS et de la Ville de Besançon. D’autres viennent de nous rejoindre ou le feront progressivement.