Fiche pédagogique : Entretien avec Khedafi Djelkhir

Sommaire

Comprendre des arguments prônant un monde différent, les enjeux politiques, et pas seulement sportifs, dans une manifestation mondiale comme les jeux Olympiques, découvrir certains aspects de la citoyenneté.

Télécharger cette fiche pédagogique au format PDF

Résumé
- Comprendre des arguments prônant un monde différent (qu’est-ce qu’une utopie en politique ?)
- Comprendre les enjeux politiques, et pas seulement sportifs, dans une manifestation mondiale comme les jeux Olympiques
- Découvrir certains aspects de la citoyenneté (concourir pour représenter son pays…)

Publics et disciplines
Collège et Lycée (Education Physique et Sportive) ; Collège (Éducation civique) ; Classe de 3e (Français – sur l’argumentation) ; Lycée général et technologique (classes de 2nde GT, 1re et Terminales S, ES et L (Français – sur l’argumentation) ; BEP et Lycées professionnels

Durée et nombre de séances
En EPS, une séance d’une heure suffit pour la lecture du texte (et le visionnage de la vidéo), suivie d’une discussion sur les valeurs portés par le sport, telles que les présente K.Djelkhir. La séance peut intervenir à tout moment de l’année scolaire, au tout début comme plus tard, si le professeur juge nécessaire de redire ce que sont les buts du sport, si l’esprit général de la classe se dégrade.
En Instruction civique, on peut consacrer une ou deux heures à l’étude de l’entretien, en axant sur les différents aspects abordés : nationalité, citoyenneté, représentation du pays à l’étranger, tolérance et résolution des conflits par d’autres modes que la violence.
En Français (3e), une heure permet de mettre en évidence des arguments profonds développés dans un style simple et très accessible.
Au lycée, on peut en deux heures explorer de façon approfondie les ressorts argumentaires, et discuter des idées émises par K. Djelkhir.

Objectifs disciplinaires et éducatifs
En EPS, par le biais d’un sportif exemplaire, prohiber d’emblée toute pratique violente et le refus du jeu collectif. Faire comprendre aux élèves, quel que soit leur niveau, que le sport est porteur de valeurs, et n’est pas, à leur niveau en tout cas, un mode de starification, mais une façon de jouer en collectivité et de promouvoir des valeurs citoyennes.
En Instruction civique, développer la capacité à s’ouvrir à l’autre, à résoudre les conflits autrement que par la violence, à découvrir le sens d’une utopie et son rôle moteur dans l’envie d’un monde meilleur.
En Français, développer la capacité à argumenter, décrypter les raisons de l’utilisation de certains arguments qui peuvent a priori sembler peu crédibles de nos jours.
Sur le plan éducatif, développer la capacité de l’élève à comprendre les individus ou les communautés avec lesquels nous partageons l’espace, le travail, les souffrances et les joies – comme lors d’une compétition sportive.

Place dans la programmation
Éducation civique, toutes les classes du collège

*Français 3e « Expression écrite »
Les activités d’écriture permettent à l’élève d’affiner l’expression de soi, de développer et d’affirmer son point de vue dans l’argumentation, de mettre l’accent sur l'implication et l'engagement
(opinion, conviction, émotion), ou au contraire, la mise à distance et le détachement (objectivité, distance critique, humour). (BO spécial 26.08.2008 ; c’est nous qui soulignons)

* Éducation civique, juridique et sociale 2nde, avec les notions d’intégration, de droits civils et politiques, sociaux et économiques
« Ces notions [...] permettent de comprendre le sens de la citoyenneté en partant des expériences des élèves et de leurs représentations. »

* Éducation civique, juridique et sociale 1re S, ES et L, « Exercice de la citoyenneté. République et particularisme »
« Toute société est diverse. Elle réunit, par définition, des populations dont les origines historiques, les convictions religieuses et les conditions sociales sont différentes. La République reconnaît aujourd'hui ces particularismes et organise leur gestion. La citoyenneté n'implique pas que les individus abandonnent leur identité propre ou leur volonté d'affirmer leur fidélité à un passé historique particulier ou à des croyances religieuses personnelles. Tout au contraire, elle garantit que ces manifestations peuvent se faire librement, à condition que soient respectées les lois qui organisent les libertés publiques. »

* Éducation civique, juridique et sociale BEP et lycées professionnels
« De grandes questions concernant par exemple l'exclusion sociale des plus pauvres ou encore les problèmes liés à l'intégration des minorités dans la république, fournissent des matériaux abondants. »

Partager cette page :