Fiche pédagogique : Texte d’un projet de loi du Dr Philippe Grenier, député de Pontarlier

Sommaire

Durant les dernières années du xixe siècle, Philippe Grenier, député du Doubs (Pontarlier), propose de faire appel aux troupes coloniales pour compenser l’isolement stratégique de la France face à l’Allemagne.

Télécharger la fiche pédagogique au format PDF


Résumé des objectifs
- Comprendre les rapports entre la France et ses colonies
- Comprendre des arguments visant à modifier profondément une politique essentielle du pays (l’engagement de soldats coloniaux est un tournant important dans la politique de Défense française de l’époque)
- Comprendre le rôle particulier des ressortissants coloniaux dans les régions du Nord et de l’Est de la France entre 1870 et 1970
- Préciser le contenu de la citoyenneté (est-il suffisant de faire la guerre pour un pays pour en devenir citoyen et obtenir tous les droits liés à cette qualité ?)

Publics et disciplines
Collège (Éducation civique – thèmes de la nationalité, de la citoyenneté, de la Défense…) ; 4e (Histoire – la France au xixe siècle – et Géographie –les échanges mondiaux) ; 3e (Français – l’argumentation) ; Lycée 1re GT et Terminales (Français – l’argumentation – et Histoire)

Objectifs disciplinaires et éducatifs
En Français, développer la capacité à argumenter, décrypter les raisons de l’utilisation de certains arguments qui peuvent a priori sembler peu crédibles de nos jours.
En Histoire, découvrir une période de notre histoire mal connue par le biais de l’histoire locale ; en comprendre les enjeux ; relier des phénomènes exceptionnels comme les deux guerres mondiales à des situations plus pacifiques et pourtant conflictuelles sur le plan de la politique intérieure (les soldats coloniaux démobilisés qui deviennent des travailleurs immigrés)
Sur le plan éducatif, développer la capacité de l’élève à comprendre les individus ou les communautés qui ont vécu une histoire très différente de la sienne, et avec lesquels il partage l’espace, le travail, les souffrances et les joies.

Place dans la programmation
* Éducation civique, toutes les classes du collège

* Histoire 4e « Le xixe siècle »,
Thèmes « L’évolution politique de la France – 1815-1914 » et « Les colonies »

* Géographie 4e « Des échanges à la dimension du monde »
Thème « Les mobilités humaines » 
Dans ce cas, on étudiera les migrations concernant le Nord-Est dans le long terme : 1870-1970 et jusqu’à nos jours

* Français 3e « Expression écrite »

* Éducation civique, juridique et sociale 2nde, avec les notions d’intégration, de droits civils et politiques, sociaux et économiques

* Histoire 1re S, ES et L « L’âge industriel et sa civilisation au milieu du xixe siècle »

* Éducation civique, juridique et sociale 1re S, ES et L, « Exercice de la citoyenneté. République et particularisme »

* Éducation civique, juridique et sociale BEP et lycée professionnels


Partager cette page :
  • Esclavage et colonisation

    Situation d’un homme privé de liberté, qui est devenu la possession d’un autre homme qui peut faire de lui ce qu’il veut,

  • Le Printemps des Poètes au collège J. Brel de Vesoul

    Utiliser la politique bien établie d’ouverture et d’accueil propre à l’établissement pour sensibiliser la population éducative et scolaire à l’éveil aux langues.

  • Fiche pédagogique : Entretien avec Khedafi Djelkhir

    Comprendre des arguments prônant un monde différent, les enjeux politiques, et pas seulement sportifs, dans une manifestation mondiale comme les jeux Olympiques, découvrir certains aspects de la citoyenneté.

  • Choisir entre deux pays : hésitation ou déchirement ?

    Le site migrations incite les élèves de 4e du collège Diderot à écrire leur histoire

  • Etudiant algérien à Besançon (1960-63)

    Mon premier contact avec Besançon a eu lieu il y a exactement cinquante ans, presque  jour pour jour, à l’aube d’un matin froid du mois d’Octobre 1960 en débarquant à la gare (Besançon Viotte)  par le train de nuit de Marseille.

  • Eveil aux langues à l'école Champagne

    Les élèves nouvellement arrivés en France (ENAF) considèrent qu'ils « parlent » le français lorsqu'on leur pose la question de savoir quelle langue ils parlent. Nous dirions plutôt qu'ils sont en train de l'apprendre, mais peu importe : ils sont en train de comprendre qu'ils sont bilingues voire plurilingues, et que cela est un atout.

  • Eveil aux langues : école maternelle Boullôche

    Etre bilingue ou plurilingue, connaitre une ou plusieurs langues en plus de sa langue maternelle, à l’heure actuelle constitue un atout. Entendre d’autres sonorités, façons de parler, d’être et de vivre dés la maternelle peut en être un aussi.

  • Polémiques à propos des colonies

    Selon les époques, la Gauche et la Droite ont chacune défendu ou pourfendu le colonialisme. Quelques rappels historiques permettront peut être d'éviter les idées simplistes.