Je suis assis dans un grand fauteuil Algérie-France. Entretien avec Kader Attou

Les débuts de la compagnie de Kader Attou, Accrorap.

Partager cette page :
  • Mon père était harki

    Je m'appelle Nora Dahmane et je suis fille de harki . L’intégration a été difficile. Nous, les harkis, on ne nous aime pas parce qu’on nous dit qu’on est des traîtres.

  • Cœur sans soucis...

    Je suis né à Beauvais dans l’Oise le 19 mars 1959. De père algérien et de mère algérienne, natifs tous les deux de Biskra dans les Aurès où ils se sont mariés en 1955.

  • Rafik Harbaoui, conteur

    Rafik Harbaoui est un conteur bisontin, un conteur du monde. Il est aussi ponctuation.

  • Mes souvenirs sont des pigments liquides

    Accoudée au zinc du bar de l’université, une beauté kabyle avale un verre de bière. Nous avons, elle et moi, un point commun.

  • Entre deux aéroports

    Je ne pense ni à mes parents, ni à ce pays que je viens de quitter, tout est confus, je ne comprends pas vraiment la raison de notre départ. Seule une image est claire : La France !

  • Habib Benhamiba, poète-chansonnier-slameur

    Une démarche artistique et un phrasé à part. Mais un homme à parts entières qui évolue sans cesse dans l’univers des mots, leur rythme, leur sens.

  • Rafika, deux cultures, "une forme d'entente"

    Rafika Hakkar est une chanteuse née à Besançon. Elle a passé son enfance dans ce qu'on a appelé les baraquements, avant que ne soit construite, vers 1968, la cité des Founottes.