Bruno Medjaldi, artiste peintre

C'est une respiration permanente, profonde et régénératrice que s'est offert le parc des expositions de Micropolis l’été 2008.

Bruno Medjaldi

Une fresque au format imposant - 7 m de long sur 3 m de haut - orne désormais un des halls d’entrée de ce lieu. Cet espace est aujourd’hui plus qu’un lieu de passage fait de béton, c’est un véritable lieu de vie, de pause, d’évasion, si le badaud désire stopper un instant son élan devant cette peinture. Cette commande fut passée à l’artiste peintre bisontin Bruno Medjaldi. D’emblée notre attention se porte sur l’œuvre, sollicitée par la grandeur, les formes, les couleurs. Un art figuratif qui représente des personnages, les déforme. Une peinture figurative qui est ici réflexion sur le monde dans lequel nous vivons, notre culture, le vivre ensemble. La composition est dynamique, harmonieuse, et sollicite notre perception, nos sensations. Notre imaginaire s’éveille, Besançon - la citadelle y est dessinée - nous est montrée sous un angle méconnu, oublié. Une peinture physique qui nous imprègne et nous laisse un Doubs souvenir pour longtemps. Bruno Medjaldi doit aimer les gens pour les peindre ainsi. Les gens le lui rendent bien. On aime aussi les peintures de Bruno Medjaldi.

Des traits de caractère

Une peinture sur bois grand format illumine désormais un des grands halls d’entrée du parc des expositions Micropolis à Besançon. Elle est l’œuvre de Bruno Medjaldi, artiste peintre. Cette fresque commandée par M. Tissot, directeur de l’établissement, orne un espace fait de passage et de béton en donnant vie à des personnages et paysages hauts en couleur, de toutes origines dans un contexte bisontin.

Bruno Medjaldi



Bruno Medjaldi revient sur la composition de son tableau et la technique de peinture. Nous évoquons son parcours d’artiste. Loin d’une démarche commercial, Bruno Medjaldi, revendique son indépendance, sa liberté d’expression...

Bruno Medjaldi



Le parcours migratoire de l’artiste : né à Vesoul en 1958, il raconte son histoire et celle de ses parents, un mélange de saveurs méditerranéennes et vésuliennes. L’Algérie, il y a vécu deux ans. Il revient pour nous sur cette aventure.

Bruno Medjaldi, un peintre franc-comtois ? Un peintre universel qui s’imprègne de toutes les couleurs du monde.

L’humain, les relations, le dialogue interculturel sont autant de thèmes qui dessinent le propos de l’artiste.

La position de Bruno Medjaldi sur la culture. Très méfiant à l’égard des institutions, de l’art officiel, il est un véritable militant de l’art réel.

Bruno Medjaldi
Partager cette page :
  • Hsin-O Tsai, Vision de bonheur

    J'ai découvert l'exposition Encre et Couleurs, ce mois de février 2009, à la boutique Identité Café, au 9 rue d'Anvers, à Besançon.

  • Manuel Wandji, musicien et producteur

    C’est dans son studio de production à Besançon, que Manuel Wandji aussi connu sous le pseudo de Wambo, nous a accueilli. Un artiste à part dans le paysage culturel bisontin et bien au-delà…

  • Cœur sans soucis...

    Je suis né à Beauvais dans l’Oise le 19 mars 1959. De père algérien et de mère algérienne, natifs tous les deux de Biskra dans les Aurès où ils se sont mariés en 1955.

  • Vidéo de Bernard Kudlack, du Cirque Plume

    Et si le projet du cirque Plume trouvait racine dans le parcours des grands-parents polonais de son directeur artistique ?

  • Théâtre Universitaire de Franche-Comté

    Le Théâtre Universitaire de Franche-Comté existe depuis 1986. Cette association a pour but de « promouvoir la diversité culturelle en matière théâtrale »

  • ACCRORAP, danse

    Depuis sa création en 1989, la compagnie ACCRORAP, avec son chorégraphe Kader Attou, sillonne le monde, en Inde, à Alger, à Venise ou à Cuba, et s'inspire de cet Ailleurs, empruntant ses danses.