Habib Benhamiba, poète-chansonnier-slameur

Une démarche artistique et un phrasé à part. Mais un homme à parts entières qui évolue sans cesse dans l’univers des mots, leur rythme, leur sens.

Habib BenhamibaHabib Benhamiba fait partie de ceux pour qui les syllabes chantonnent. Des mots qui vous imprègnent, ont une résonnance en vous et pour les autres. Véritable poète-chansonnier-slameur, il doit cet héritage culturel à ses ancêtres, les Chérifiens, sorte de poètes guérisseurs d’âmes algériens, surtout connus au Maroc. Cette oralité lui a surtout été transmise par son père, lui aussi jongleur de voyelles et de consonnes. Digne représentant du slam, Habib chantait beaucoup pour lui. Il écrivait beaucoup. Il a fini par créer une structure développement de rap/slam appelé paroles et consciences. Une appellation qui a du sens et pose de suite les bases de son dessein. Ecrire des textes en conscience, sans vulgarité aucune, et les transmettre à qui veut bien tendre l’oreille. Peser les mots, ne pas juger l’autre, faire preuve de solidarité et d’humanité. Une démarche très éloignée des chaines en or qui brillent que portent certains rappeurs. L’association paroles et consciences c’est la manière et l’expérience. Proposition d’ateliers d’écritures, travail avec des jeunes de différents quartiers. Arrivé à Besançon en 2004, TS (c’est son surnom Tout Simplement) a fait sa place. Il fait désormais du paysage culturel bisontin, son élixir de jouvence c’est la poésie, et on en prendrait bien un peu.
Ce reportage est jonché de phrasé d’Habib, un peu décalé...

 

Habib Benhamiba, chantre de la poésie urbaine



Paroles et Consciences

Lien vers son Myspace

Partager cette page :