Fuir le Cambodge des Khmers rouges - Départ

Sommaire


Nous avons décidé de partir pour la frontière de Thaïlande, et après être restés au camp de résistants 007 sous la direction de Son San, nous sommes enfin arrivés à Khao I Dang en payant des passeurs. Là, c'était un camp officiel dirigé par le UNHCR et nous étions considérés comme réfugiés avec une immatriculation KD. Après, dans un premier temps, nous avons été sélectionnés par les États-Unis et six mois après, parce que nous avions un beau-frère à Besançon, nous avons été sélectionnés par la France et dirigés vers les camps de transit de Chonburi et la prison de Suam Phlu à Bangkok avant de prendre l'avion pour Roissy.

Image
La prison d'immigration
à Suam Phlu
Image
Nos filles au foyer
provisoire d'Herblay



Mon Dieu quelle aventure, vous deveniez enfin libre. Pourriez vous me donner quelques détails sur votre première installation en France ?
C'est à Herblay que la Croix rouge nous a dirigés en premier lieu pour des examens médicaux et les premiers documents administratifs, puis au bout d'une semaine nous avons été dirigés en car, avec un crochet par Strasbourg, sur Besançon où mon beau-frère nous attendait, et nous avons été hébergés dans le mini-foyer 18 rue des Flandres, tenu par le père Gilles avec son association l'AFCAR. Le père Gilles était absent en mission en Thaïlande à cette époque. Nous y sommes restés deux semaines avec une autre famille.

Image Planoise
le 18 rue des Flandres
le mini-foyer de l'AFCAR

Partager cette page :
  • Qu’est ce que la discrimination ?

    Selon la Halde (Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Égalité), « une discrimination est une inégalité de traitement fondée sur un critère prohibé par la loi, comme l’origine, le sexe, le handicap, etc., dans un domaine visé par la loi, comme l’emploi, le logement, l’éducation, etc. »

  • Qu’est-ce qu’un réfugié ?

    « Un réfugié est une personne qui, ‘‘ craignant avec raison d’être persécutée du fait de sa race, de sa religion, de sa nationalité, de son appartenance à un certain groupe social ou de ses opinions politiques, se trouve hors du pays dont elle a la nationalité et qui ne peut ou, du fait de cette crainte, ne veut se réclamer de la protection de ce pays ’’. (Convention de 1951 relative au statut des réfugiés).

  • Les harkis en quelques lignes

    La guerre d’Algérie a opposé entre 1954 et 1962 l’armée française et des dizaines de milliers d’Algériens musulmans à d’autres Algériens musulmans nationalistes membres du FLN.