Faye Babacar, oncle de Mamadou Thiam

Etre champion dans un quartier est source de fierté pour ce dernier ; mais avoir un champion dans sa famille est encore plus exaltant.


Mamadou ThiamMr Babacar, oncle de Mamadou Thiam, nous raconte la carrière de son neveu, côté coulisse.
Comment se débrouiller financièrement pour promouvoir la carrière d’un boxeur issu d’un quartier populaire ? Quels rapports entretient Mamadou avec les jeunes des quartiers ? Que représente le statut de champion dans un quartier ?
Autant de questions auxquels Mr Babacar répond avec énergie et une certaine émotion, lui qui a consacré beaucoup de temps à la promotion de la carrière de Mamadou.

 

Extraits d'un reportage de Radio Sud réalisé par Sorya (2001):

Mr Babacar nous explique ici son rôle en tant que promoteur de la carrière de boxe de son neveu. Il affirme qu’il est possible de réussir sa vie même si l’on habite dans un quartier tel que Clairs Soleils.

Mr Babacar souhaite mieux mobiliser les services de la ville pour promouvoir davantage la boxe bisontine : il a donc créé une association. Elle permettra de mener des actions consacrées à la boxe et à son développement. Il nous fait part de son sentiment selon lequel la ville pourrait mieux promouvoir la boxe.

Tout en s’occupant de son neveu, Mr Babacar pense aussi aux jeunes qui s’intéressent à la boxe et tente de leur faire profiter, dans leur quartier, des matchs de Mamadou. En tant qu’habitant de Clairs-Soleils, Mr Babacar estime que Mamadou ne peut pas quitter le quartier car trop de jeunes ont besoin de lui ici : les liens tissés doivent être plus forts que tout.

Partager cette page :