Entretien avec Douta Seck – Maison des Sports et de l’Insertion de Planoise - L’intégration par le sport

Sommaire

L’intégration par le sport
Les rapports entre les communautés ne se passent pas trop mal. À la MSI, nous n’établissons pas de distinctions entre les nationalités, nous en avons de nombreuses, mais nous faisons un mix en fonction des catégories d’âge, pas en fonction des nationalités. Tout le monde se côtoie dans une bonne ambiance, et c’est le but du centre : fédérer autour de notre objectif sur le projet pédagogique, qui est de socialiser les gens à travers des attitudes sportives.
Quand on est dans une équipe, je ne pense pas qu’on réfléchisse en disant « Lui il est blanc, noir ou beur », on joue dans la même équipe, on porte le même maillot, on partage les mêmes efforts, les mêmes difficultés, la même solidarité.
Je pense que l’intégration est plus facile par le sport. Vous savez, quand on voit un ballon et que tout le monde joue, la communication se développe tout de suite. Même si on ne parle pas le même langage, on arrive à communiquer par des gestes, même pour ceux qui ne comprennent pas trop le français. C’est le but de notre action.
On ne peut sans doute pas dire que tel sport facilite plus l’intégration que tel autre. On vante toujours les pratiques sportives des sports collectifs, mais il se passe aussi des choses dans les sports collectifs que nous ne cautionnons pas. D’un autre côté, on peut avoir un sport individuel qui facilite l’intégration. Je prends l’exemple de l’escalade, pour travailler sur la notion de confiance : pour grimper, il faut avoir confiance dans la personne qui vous assure. Donc, individuellement, on monte, mais si l’on n’a pas confiance dans la personne qui assure, on ne grimpera pas. Par cette notion de confiance, on peut donc dire que l’escalade est un sport intégrateur, alors qu’à la base, c’est un sport individuel. La boxe est un sport individuel, mais pour canaliser son énergie destructive, je pense que c’est quelque chose de très très important. Que les gamins sachent que la boxe n’est pas faite pour détruire, mais celui qui est devant moi représente un miroir parce que chaque geste que je fais, il me le renvoie. Il y a des effets négatifs, mais davantage de choses positives. Cela permet déjà de canaliser son énergie.

Partager cette page :
  • Qu’est ce que la discrimination ?

    Selon la Halde (Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Égalité), « une discrimination est une inégalité de traitement fondée sur un critère prohibé par la loi, comme l’origine, le sexe, le handicap, etc., dans un domaine visé par la loi, comme l’emploi, le logement, l’éducation, etc. »

  • Les harkis en quelques lignes

    La guerre d’Algérie a opposé entre 1954 et 1962 l’armée française et des dizaines de milliers d’Algériens musulmans à d’autres Algériens musulmans nationalistes membres du FLN.