Migrations, études et difficultés financières

Une étudiante guinéenne explique ce qui motive le choix des filières d'étude pour les étudiants africains.

Sans bourse, sans aide des parents, l'étudiant doit trouver le moyen de se loger et de vivre, donc de travailler tout en continuant ses études. Ces contraintes influent directement sur le choix de la filière d'étude.

 Ecouter le témoignage

Partager cette page :
  • État des migrations internationales

    La population des pays pauvres continue de s’accroître, tandis que celle des pays riches stagne et vieillit. Dans les années qui viennent, des migrants en provenance de pays pauvres continueront d’affluer vers les pays les plus riches, qui auront besoin de main-d’œuvre.

  • Destin administratif

    « J'ai eu un passeport yougoslave puis un passeport serbe puis un passeport des Nations unies et bientôt un passeport kosovar... »

  • Mon joyeux exil à Besançon

    Une étudiante algérienne exprime son bonheur d'avoir pu étudier à Besançon. C'est l'occasion pour elle de parler de sa ville d'origine, Saïda.

  • Pour mon village

    0n est arrivé là-bas le soir. On s’est perdus parce qu’on était vraiment dans la brousse. Et dans la brousse, il n’y a pas de route.

  • Une certaine idée de la France

    « Quand j’étais enfant, dans mon village au Congo, j’ai su que plusieurs de mes grands-oncles avaient fait la guerre en France, la grande, celle de 14-18, puis celle de 40 et d’Indochine.

  • Mon Afrique, mes traces...

    Ces maux en moi qui ne veulent plus partir... ces maux qui sont nés avec moi et qui restent en moi... Comment arriver à les faire disparaitre

  • APACA , promotion des arts et cultures d’Afrique

    L’APACA, l’Association pour la Promotion des Arts et des Cultures d’Afrique, est née en février 1996 à Besançon.

  • Conférence migrations et circulations transsahariennes

    Les migrations transsahariennes, de régionales, sont devenues internationales voire intercontinentales pour une minorité de Subsahariens.