Portugal : témoignage de M. Da Costa

M. Da Costa explique les raisons de son départ du Portugal pour Besançon, le 28 octobre 1964, et nous raconte ce qu'il a ressenti en arrivant.

 

« Je suis arrivé à Besançon par "peur" des guerres coloniales. »

Il revient sur la situation des migrants Portugais à Besançon dans les années 60 et sur les conditions d'accueil et de logement.

M. Da Costa a apporté son témoignage dans le cadre de l'opération 100 témoins 100 école
Résumé sur le site :
http://www.lettresetmemoires.net/jacky-da-costa-ne-en-1947-au-portugal.htm

Partager cette page :
  • Note historique : L'immigration portugaise en France

    L’immigration portugaise en France est récente (la fin des Trente Glorieuses) et massive. Pourquoi cet afflux torrentiel en 1960-75 ? Pourquoi vers la France ?

  • Le Portugal est son pays-émotion

    Paula, âgée alors de 11 ans, est arrivée en France, à Valentigney, en 1971, accompagnée de ses parents et de son petit frère de 4 ans. Elle venait du Portugal.

  • Immigration et travail à Besançon (depuis 1945)

    Depuis la 1° Guerre mondiale, événement fondateur sur cette question, et jusqu’aux années 70, l’appel à la main d‘oeuvre étrangère a été une constante de l’économie française. Besançon n’échappe pas à la règle.

  • Jardins familiaux

    L’association Les Jardins familiaux existe à Besançon depuis 1896. C’est l’abbé Jules Lémire, député du Nord, qui est à l’origine de ce concept, rappelle Ludovic Ellena, permanent aux Jardins familiaux.

  • Un jour, il y a eu 2 contrats de travail pour l’étranger

    Je suis née au Portugal dans un petit village qui s’appelle Girabolhos en 1965. Nous sommes 5 enfants, 4 filles 1 garçon, 4 enfants nés au Portugal et la petite dernière née en France en 74 l’année où on est arrivés.