Porfirio Diaz : l'oeil du cyclone

Porfirio Diaz est un de ces demandeurs d’asile politique Chiliens qui arrivèrent en France suite au coup d’état de Pinochet en 1973.

Certains primo arrivants actuels pourraient considérer comme idyllique la façon dont ces réfugiés chiliens furent accueillis à cette époque. Il semble qu’une grande partie de la population Française les ait accueillis à bras grands ouverts, leur simplifiant bien des démarches et des difficultés. Citoyen engagé, Porfirio est aussi un écrivain qui a choisi la langue française pour ses poèmes, chansons et pièces de théâtre. Il nous révèle un aspect de son écriture et de sa diction expressive, puissante et drôle, caractéristique des écrivains sud-américains.

 

Film de Philippe B. Tristan, 2010

Partager cette page :
  • Droit d’asile

    Le droit d’asile est l’un des plus anciens droits de l’homme. Dès l’Antiquité, certains temples, en Grèce et à Rome, étaient inviolables, et des personnes pourchassées par des ennemis pouvaient s’y réfugier.

  • Qu’est-ce qu’un réfugié ?

    « Un réfugié est une personne qui, ‘‘ craignant avec raison d’être persécutée du fait de sa race, de sa religion, de sa nationalité, de son appartenance à un certain groupe social ou de ses opinions politiques, se trouve hors du pays dont elle a la nationalité et qui ne peut ou, du fait de cette crainte, ne veut se réclamer de la protection de ce pays ’’. (Convention de 1951 relative au statut des réfugiés).

  • Notre rencontre avec Bradi, exilé politique chilien

    Le lundi 22 février 2010, au CDI, un exilé politique est venu témoigner de la répression terrible déchaînée par l'armée sur son pays, le Chili.

  • Réfugiés tchèques: les Bisontins sourds à l’appel du maire Charles Siffert

    Septembre 1938 : les accords de Munich semblent écarter le risque de guerre en France. Les réfugiés tchèques arrivent à Besançon, dénués de tout : lorsque peur et solidarité ne font pas bon ménage...

  • « Nous sommes en sécurité ici. »

    Busrha, originaire de Bagdad, capitale de l’Irak, est arrivée en France le 29 juillet 2008. A Paris, elle trouve la ville trop grande, avec trop de monde. Au bout de 5 mois, le CAUDA l’envoie au CPH de la rue Chaffanjon à Besançon, où elle arrive avec son mari et ses 3 enfants, le 20 janvier 2009.

  • Gladys, Uruguay, rencontre son futur mari en France

    « J'ai été très heureuse de partir pour la France car notre connaissance de ce pays était artificielle via l'Ambassade et l'Alliance française. J'avais le choix entre trois villes : Paris, Caen et Besançon. »

  • C’est tellement difficile quand on arrive et qu’on ne connaît personne

    Madame D. originaire du Sri Lanka est arrivée en France en 2002. Avant d’arriver à Besançon, elle habitait à Paris.
    Quand madame D. a dû fuir son pays, elle est partie seule avec ses deux enfants de 7 et 5 ans. C’est grâce à leur famille, qui a organisé et payé leur voyage, qu’ils ont rejoint la France où un oncle les a accueillis.

  • Le Forum

    Centre Provisoire d'Hébergement (CPH), Le Forum a accueilli de nombreux réfugiés.

  • Réfugiés Bosniaques 2007, témoignage vidéo

    Samir et Sabina sont originaires d'un village de Bosnie. Pour Samir, le retour des Serbes dans les villages bosniaques crée une situation insupportable.