Roms du Kosovo : Association PHRALIPE.

Cette association, créée en 1999, au moment des événements au Kosovo, a pour but d’aider les Roms dans leurs démarches administratives, en lien avec les associations d’aide aux demandeurs d’asile à Besançon et dans toute la France.

Présentation, par son vice-président, de l’association PHRALIPE.




Statuts et identités des Roms.
Les Roms ayant été pourchassés dans leur pays ont obtenu le statut de réfugié et leur carte de résident de 10 ans. Ils ont un appartement, leurs enfants sont scolarisés. Ils travaillent dans tous les domaines : commerce, éducation, différents corps de métiers pour s’intégrer à la société française. Mais ce départ brutal, ce changement de culture a crée un choc psychologique.


Confrontation entre gens du voyage, tsiganes et Roms.
On a le sentiment que les gens du voyage ne veulent pas être confondus avec les Roms. Pourtant c’est la même famille. Les gens du voyage sont exilés depuis des siècles et ont pris une certaine mentalité, d’où des difficultés pour être ensemble.


Les difficultés rencontrées et le nombre de familles.
Il y a surtout des difficultés de compréhension du système français parce que les personnes ne s’expriment pas correctement dans la langue. Il y a en tout 146 familles en Franche-Comté.

Partager cette page :
  • Les Roms en quelques lignes

    Ce mot remplace depuis quelques années le mot « Tsigane ». Il désigne un groupe humain qui a migré en 4 ou 5 siècles (XI°-XV°) de l’Inde du Nord, sa région d’origine, jusqu’en Europe .