Bruno Medjaldi, artiste peintre

C'est une respiration permanente, profonde et régénératrice que s'est offert le parc des expositions de Micropolis l’été 2008. Une fresque au format imposant -7m de long sur 3m de haut- orne désormais un des halls d’entrée de ce lieu.

Cet espace est aujourd’hui plus qu’un lieu de passage fait de béton, c’est un véritable lieu de vie, de pose, d’évasion, si le badaud désire stopper un instant son élan devant cette peinture. Cette commande fut passée à l’artiste peintre bisontin Bruno Medjaldi. D’emblée notre attention se porte sur l’œuvre, sollicitée par la grandeur, les formes, les couleurs. Un art figuratif qui représente des personnages, les déforme. Une peinture figurative qui est ici réflexion sur le monde dans lequel nous vivons, notre culture, le vivre ensemble. La composition est dynamique, harmonieuse, et sollicite notre perception, nos sensations. Notre imaginaire s’éveille, Besançon -la citadelle y est dessiné- nous est montré sous un angle méconnu, oublié. Une peinture physique qui nous imprègne et nous laisse un Doubs souvenir pour longtemps. Bruno Medjaldi doit aimer les gens pour les peindre ainsi. Les gens le lui rendent bien. On aime aussi les peintures de Bruno Medjaldi.

 

Des traits de caractère

Une peinture sur bois grand format illumine désormais un des grands halls d’entrée du parc des expositions Micropolis à Besançon.  Elle est l’œuvre de Bruno Medjaldi, artiste peintre. Cette fresque commandée par Mr Tissot, directeur de l’établissement, orne un espace fait de passage et de béton en donnant vie à des personnages et paysages haut en couleur, de toutes origines dans un contexte bisontin.

Bruno Medjaldi



Bruno Medjaldi revient sur la composition de son tableau et la technique de peinture.  Nous évoquons son parcours d’artiste.  Loin d’une démarche commercial, Bruno Medjaldi, revendique son indépendance, sa liberté d’expression...

Bruno Medjaldi



Le parcours migratoire de l’artiste : né à Vesoul en 1958 il raconte son histoire et celle de ses parents, un mélange de saveurs méditerranéennes et vésuliennes. L’Algérie, il y a vécu deux ans. Il revient pour nous sur cette aventure.

Bruno Medjaldi, un peintre franc-comtois ? Un peintre universel qui s’imprègne de toutes les couleurs du monde.

L’humain, les relations, le dialogue interculturel sont autant de thèmes qui dessinent le propos de l’artiste.

La position de Bruno Medjaldi sur la culture. Très méfiant à l’égard des institutions, de l’art officiel, il est un véritable militant de l’art réel.

Bruno Medjaldi
Partager cette page :
  • Karim Nezzar-Kebaïli, peintre et écrivain

    Karim Nezzar-Kebaïli est né en 1966 à Besançon. De père Algérien et de mère Française, il se dirige très tôt vers l'écriture et la peinture. Dès 1983, il obtient le premier prix de poésie de l'Éducation nationale.

  • Didier Viodé, dessinateur

    "Etrangers sans rendez-vous" : la B.D. du migrant

  • L'art de la passion

    Artiste-Peintre et Maître en arts Plastiques, Grazyna Tarkowska, née en Pologne, vit et travaille en France.
    Diplômée de l'Université Nicolae Copernic à Torun en Pologne, elle s'exprime par la peinture, la sculpture, des
    performances, le dessin et la poésie.

  • Je peux dire que je suis vraiment sauvé

    Francisco Marcolino a fui l'Angola pour l'Italie puis la France. Après avoir appris le français, il est aujourd'hui en 1ere bac pro et s'adonne à sa passion : la peinture.

  • Défendre sa culture : un crime passible de plusieurs années d’emprisonnement

    Tashi Gentsen était moine dans un monastère bouddhiste. Il a fui le Tibet pour avoir osé dessiner un petit drapeau tibétain parmi les drapeaux de prière traditionnels. C'était il y a 5 ans. Il est venu en France avec sa femme.

  • Hsin-O Tsai, Vision de bonheur

    J'ai découvert l'exposition Encre et Couleurs, ce mois de février 2009, à la boutique Identité Café, au 9 rue d'Anvers, à Besançon.