Témoignage d’un maçon venu de Turquie en 1974

Sommaire

Un maçon, venu de Turquie, retrace l'ensemble de son itinéraire, depuis le verger d'abricotiers hérité de son père, dans les environs de Malatya, sa ville d'origine, jusqu'à son installation à Besançon.

Nous sommes assis de part et d’autre du thé que nous sert la fille de monsieur. Elle est là pour faire la traduction. Au dessus du canapé se côtoient les drapeaux turcs et français autour d’une carte de la Turquie.
Je m’adresse donc à monsieur et je précise quand il s’agit de sa fille

La Turquie

Vous pouvez me montrer où vous habitiez en Turquie ?

C’est une grande ville Malatya. Il y a un président qui venait de là-bas. Le deuxième président ; Un grand président. A Malatya, il y a beaucoup de cultures. C’est connu comme une région agricole où il y a beaucoup d’abricots.

Il y a combien d’habitants ?

900 000, beaucoup plus qu’à Besançon.

Où vous habitiez, c’était une maison ?

Ce n’était pas dans la ville. C’était à côté. Dans la maison de mon père.

Vous aviez des cultures, des animaux ?

Oui oui. Mon père avait 900 ares de terrain. Il y avait des animaux. On a partagé entre les trois garçons : 300 ares chacun. Avec les abricots, cela me rapporte environ 3 000 euros par an, mais ça dépend. Une fois que les abricots sont vendus je ramène l’argent ici en France.

Quand vous êtes parti du village, vous aviez quel âge ?

Après avoir fini l’école, je me suis marié. Un an après mon mariage, en 1968, je suis parti faire le service militaire. Je suis parti à 21 ans pour deux ans, c’est obligatoire, puis je suis revenu à la maison en 1970. Et un mois après, j’ai réussi un concours et je suis parti travailler comme fonctionnaire à Adana qui est une plus grande ville. Je fabriquais des bibliothèques pour un lycée professionnel.

Partager cette page :
  • Les Kurdes en Turquie

    Sur 70 millions de Turcs, 15 millions environ sont kurdes. (Il sont 5 millions en Irak ; 6,5 en Iran, 1,5 en Syrie). Le Kurdistan turc est au sud-est de l’Anatolie . Capitale : Diyarbakir.

  • La laïcité en Turquie

    Elle a été imposée en Turquie par Mustapha Kemal, au pouvoir de 1922 à 1938.

  • Les Turcs en France

    Leur nombre est évalué à 400 000 environ (restés étrangers ou devenus français). C’est le sixième groupe d’origine étrangère résidant en France,

  • Qu’est-ce qu’un bidonville ?

    Un bidonville est un habitat précaire. On ignore l’origine exacte de ce terme. Certains affirment que les habitants récupéraient des bidons pour confectionner leurs abris-maisons.

  • Europe de l'est : réfugiés Yézidis : témoignage video

    Témoignage d'une famille appartenant à une minorité religieuse très ancienne, les Yezidis, rejetée de partout.

  • Arts culinaires

    La cuisine devient un moyen de s'ouvrir à d'autres cultures et devient un moyen d'échange.

  • Construction des grands ensembles

    De 1946 à 1968, la population de Besançon est multipliée par deux

  • L'immigration turque dans les travaux universitaires bisontins (1982)

    Au début des années 1980, la communauté turque de Besançon s'est agrandie. Cette « nouvelle » vague migratoire venue de l'est reste toutefois mineure au sein de la ville.

  • Les Clairs Soleils d'hier et d'aujourd'hui

    "À l’origine, les bâtiments abritaient nombre de cadres, d’enseignants et d’employés de chez Lip et de la Rhodia. Les difficultés économiques rencontrées par ces deux entreprises ont bouleversé la structure sociale du quartier et entraîné beaucoup de départs compensés par l’arrivée massive d’immigrés".

  • Les kurdes en Turquie

    Un peuple du Moyen-Orient, qui vit à cheval sur la Turquie de l’Est, l’Iran de l’Ouest, l’Irak du Nord et la Syrie du Nord-Est. Un peuple des montagnes, qui se dit descendant des Mèdes.

  • 1973 : la France cherchait de la main d'oeuvre

    M. Kocaman, 63 ans, et sa fille, 43 ans, évoquent les étapes de leurs parcours de travailleurs immigrés, depuis l'entretien des forêts et des jardins jusqu'à la retraite, avec des difficultés pécuniaires fréquentes.