Installation d'horlogers suisses à Besançon en 1832

L'industrie du Doubs bénéficie de l'apport d'entrepreneurs et de travailleurs étrangers, notamment avec les horlogers suisses.

Ceux-ci s'installent à Besançon (dès 1793 sous l'impulsion du Suisse Laurent Mègevand), alors capitale de l'horlogerie, ainsi que dans les petites villes frontalières.

Très tôt, les horlogers suisses obtiendront des conditions extrêmement avantageuses. Par ailleurs la communauté suisse bénéficiera en 1872 d'une convention d'établissement, puis en 1887 d'une convention scolaire, toutes deux passées entre la France et la Suisse dans le but de faciliter l'installation des familles.

Partager cette page :