Je suis assis dans un grand fauteuil Algérie-France : Entretien avec Kader Attou

Les débuts de la compagnie de Kader Attou, Accrorap.

Partager cette page :
  • Sorahia, danse orientale

    Par ses compétences -entretenues et enrichies d’années en années- et son enthousiasme communicatif, Sorahia participe au renouveau de la danse orientale.

  • Couleurs solides

    S'ils ne sont pas exempts de regret, d'amertume, de critique, de déception, ces textes, qui disent le lien Algérie-France, méconnaissent la haine.

  • Fayçal Salhi, musicien

    Des guns and roses à titi robin, il n’y a qu’un oud, celui de Fayçal Salhi.

  • ACCRORAP, danse

    Depuis sa création en 1989, la compagnie ACCRORAP, avec son chorégraphe Kader Attou, sillonne le monde, en Inde, à Alger, Venise ou Cuba et s'inspire de cet Ailleurs, empruntant ses danses.

  • Rafik Harbaoui, conteur

    Rafik Harbaoui est un conteur bisontin, un conteur du monde. Il est aussi ponctuation.

  • Soumya Ammar Khodja, écrivain

    Enseignante universitaire à Alger jusqu'en 1994, Soumya Ammar Khodja a planté sa tente à Besançon (jusqu'à la prochaine migration, qui sait?).

  • José Shungu, musicien

    Musicien au sein d’un groupe La Cédille étiqueté Hip Hop aux influences jazz, blues, soul, animateur d’atelier rap et organisateur d’évènements culturels, José Shungu est un passionné de musique classique.