Entretien avec un franc-comtois alsacien - L'oncle Victor

Sommaire

L'ONCLE VICTOR

 

Le 13 décembre 1940, mon oncle Victor - l'aîné de deux ans de mon père - qui était ingénieur en chef, a été expulsé d'Alsace avec sa femme et sa plus jeune fille, qui était encore avec eux. Les nazis expulsaient les couples mixtes (un conjoint alsacien, l'autre issu d'un département de l'intérieur). Mon oncle a été assimilé à ces couples parce qu'il avait eu la Légion d'honneur. Avoir la Légion d'honneur, ça n'était pas glorieux pour le Grand Reich.
Les gens ont été réunis entre Cernay et Thann dans des espèces de baraquements pendant un jour ou deux, et puis ensuite on les a fourgués dans des trains. Le train venant de Cernay-Mulhouse a été accueilli en gare de Besançon le 14 ou le 15. Je crois qu'il y avait mademoiselle Marchand, de la Croix Rouge.
Ensuite, ils ont passé plusieurs nuits dans le train, et ont atterri à Villeneuve-sur-Lot. La femme de Victor, Marie Schubetzer, a écrit un Journal, que ses enfants ont retrouvé partiellement, et qui raconte ces événements.
Les Juifs, eux, avaient été expulsés d'Alsace dès le mois de septembre.

 

Partager cette page :
  • Qu'est-ce que la convention de Schengen

    La Convention de Schengen (du nom du village luxembourgeois où elle a été signée en 1985) a permis la création d'un espace, composé par les territoires des États signataires, à l'intérieur duquel est possible la libre circulation.

  • L'Alsace: chronologie

    Un Alsacien qui a vécu entre 1865 et 1950 est né français. Il est devenu allemand en 1871, redevenu français en 1918, redevenu allemand en 1940. Il redevient français à 80 ans.