Entretien avec un franc-comtois alsacien - Le cousin Alex, soldat de la Wehrmacht

Sommaire

LE COUSIN ALEX, SOLDAT DE LA WEHRMACHT

 

Léon avait deux enfants, Hélène, née en 1917, et Alex, né en 1919. Comme jeune Allemand, Alex a été obligatoirement aux Jeunesses hitlériennes, avant d'être mobilisé. Pendant la guerre, je vivais chez des cousins, à Dole, les Guinier. Lui était tanneur. Elle, Suzanne Pfïster, était la fille d'un cousin germain de mon père, Jean-Baptiste, qui, dans les années 1870-80, avait fait des études en France, avait quitté l'Alsace et était devenu pâtissier à Besançon. Un beau soir, à Dole, je m'en souviendrai toujours, on sonne à la porte. Il était 21 heures, la nuit noire. Je vais ouvrir. Je me trouve devant un Allemand en uniforme. C'était Alex. J'aime autant vous dire que mes cousins étaient dans leurs petits souliers, ils ne savaient pas comment ça allait tourner.

photo de famille en 1931

 

Question- Ils avaient peur du qu'en dira-t-on ?
GK- Non. On se demandait en nous-mêmes s'il venait par attachement familial ou par humeur de patriotisme allemand, pour me mettre sur la route de la Grande Allemagne. On était à la fin de l'hiver 41-42, avant Stalingrad.

 

Partager cette page :
  • Qu'est-ce que la convention de Schengen

    La Convention de Schengen (du nom du village luxembourgeois où elle a été signée en 1985) a permis la création d'un espace, composé par les territoires des États signataires, à l'intérieur duquel est possible la libre circulation.

  • L'Alsace: chronologie

    Un Alsacien qui a vécu entre 1865 et 1950 est né français. Il est devenu allemand en 1871, redevenu français en 1918, redevenu allemand en 1940. Il redevient français à 80 ans.