Ilze de Lettonie (1948) - Des bras pour l'Europe et les USA

Sommaire


Des bras pour l'Europe et les USA :
«
En 1948, des pays étaient candidats pour accueillir des travailleurs. Ce sont les USA, le Canada et l'Angleterre qui ont accueilli le plus grand nombre. Tous ces pays n'ont tenu aucun compte du métier des gens qui arrivaient, ils avaient besoin de bras. Aux USA, les migrants ont travaillé dans les champs de coton ou comme gardiens dans les gratte-ciels. La France avait besoin de mineurs de fond et d'ouvriers agricoles. Mon père qui était officier de police a choisi l'agriculture, un de nos amis, qui avait été juge, est devenu mineur. »

Partager cette page :
  • La maison de l'être

    Né en Algérie, à Bouira, dans une famille kabyle, l'univers linguistique de Farid Ammar Khodja, 55 ans est constitué par le berbère, le français, l'arabe et, pour des raisons plus strictement universitaires, l'anglais.

  • L’Orient à l’Occident tressé

    Les propos qui vont suivre ne prétendent pas avoir “valeur universelle”. Cependant,  s’ils sont l’expression d’un parcours personnel, ils renvoient aussi à une génération.

  • Qu’est-ce qu’une personne bilingue ?

    Commençons par une évidence : les langues se pratiquent dans des situations sociales, la communication s’établit entre des personnes socialement situées.

  • Dimitri, originaire d’un pays de l’ex Union Soviétique

    Dimitri, originaire d’un pays de l’ex Union Soviétique,  est arrivé par hasard à Besançon, débarqué d’un camion par un passeur devant la préfecture, avec sa femme et sa petite fille de 2 ans, en novembre 2002.

  • Où apprendre les langues à Besançon ?

    "Quelles langues peut-on apprendre à Besançon ? Y compris le français ? Pour quel public ? jeune, adulte, senior ?
    Quel type de structure ? Associative ou institutionnelle ? Quand ? Où ? Comment ? A quelle heure ?"

  • Europe de l'est : réfugiés Yézidis : témoignage video

    Témoignage d'une famille appartenant à une minorité religieuse très ancienne, les Yezidis, rejetée de partout.

  • C’est la vie ?

    C’est à l’age de douze ans qu’il a fui ce qui était encore appelé l’Union Sovietique. Il ne savait même pas qu’ils avaient fui leur pays, sa mère, son frère et lui.