Où apprendre les langues à Besançon ?

"Quelles langues peut-on apprendre à Besançon ? Y compris le français ? Pour quel public ? jeune, adulte, senior ?
Quel type de structure ? Associative ou institutionnelle ? Quand ? Où ? Comment ? A quelle heure ?"

C'est pour répondre à toutes ces questions que le service Relations Internationales de la Ville a réalisé un répertoire des langues, conçu dans le cadre du programme européen KALECO, dont le but est de promouvoir le plurilinguisme et l'apprentissage des langues.

 

En savoir plus sur le répertoire des langues

Télécharger le répertoire des langues

Partager cette page :
  • Entre France et Italie

    Quand je suis en Italie, j’ai l’impression de trahir la France et quand je quitte l’Italie j’ai un pincement au coeur.

  • Chez moi c’est ici maintenant malgré mon accent

    J'ai quitté la Sardaigne en 1962 pour venir à Besançon avec mon mari. Nous sommes venus retrouver ma tante. Mon mari a trouvé du travail très vite chez Baronchelli où mon oncle travaillait déjà donc on n’a pas eu de problèmes au départ.

  • Le legs et le socle

    Universitaire et écrivain, Jean-René Ovono Mendame a récemment soutenu une thèse de doctorat, à l'Université de Strasbourg II, intitulée « Écritures de la modernité dans le roman africain contemporain ».

  • Ilze de Lettonie (1948)

    Božs - prononcer Boch. Porter ce nom-là en 1948, année de son arrivée en France avec ses parents, n'était pas fait pour susciter la sympathie

  • Le goût des langues

    Vers la fin de la deuxième guerre mondiale, en des temps encore troublés, un Français, Louis Rouillet, et une Autrichienne, Maria Denk, se rencontrèrent à Aspang, en Autriche.

  • Quelques figures du bilinguisme

    « Le bilinguisme des migrants est d’une manière générale une affaire transitoire : l’assimilation peut prendre deux ou trois générations,

  • Rayane vient du Liban

    Rayane est arrivée à Besançon il y a 6 mois, elle a 19 ans, et habitait jusque là au Liban.