Réfugiés Bosniaques 2007, témoignage vidéo

Samir et Sabina sont originaires d'un village de Bosnie. Pour Samir, le retour des Serbes dans les villages bosniaques crée une situation insupportable.

Ils racontent les longues années à essayer d'obtenir leurs papiers, allant de refus en refus, de l'OFPRA et de la commission de recours. Ils ont vécu ces années avec leurs deux enfants dans des chambres de 10 m². Ils sont maintenant dans leur nouvel appartement depuis deux semaines.

 

 

Voir le film complet.

Partager cette page :
  • Qu’est-ce qu’un réfugié ?

    « Un réfugié est une personne qui, ‘‘ craignant avec raison d’être persécutée du fait de sa race, de sa religion, de sa nationalité, de son appartenance à un certain groupe social ou de ses opinions politiques, se trouve hors du pays dont elle a la nationalité et qui ne peut ou, du fait de cette crainte, ne veut se réclamer de la protection de ce pays ’’. (Convention de 1951 relative au statut des réfugiés).

  • Clandestins, sans papiers, personnes en situation irrégulière

    Ces trois termes désignent exactement les mêmes personnes, mais en se plaçant de points de vue politiques différents.

  • « On a payé un passeur 5000 euros … »

    Avec son mari, ils vivent dans l’angoisse d’un 3° refus et d’un éventuel nouveau départ, alors que leurs 2 enfants, nés ici, ne connaissent que Besançon.

  • Destin administratif

    « J'ai eu un passeport yougoslave puis un passeport serbe puis un passeport des Nations unies et bientôt un passeport kosovar... »

  • Je suis née à Sarajevo en 1987

    "J'ai pris un bout de papier pour raconter un peu la vie par laquelle je suis passée jusqu'à aujourd'hui et pour offrir la chance aux autres de la lire"

  • Tanja, un nouveau projet de vie

    Tanja Nikolova, Macédonienne, est arrivée en France en 2002. Journaliste dans son pays, elle s’est retrouvée ici comme « analphabète », ne maîtrisant pas du tout la langue française. Pour elle et sa famille c'est un nouveau parcours qui s'est ouvert ...

  • Apatride : clandestinité forcée

    Selon la Convention de New York du 28/09/1954, le terme d’« apatride » s’applique à toute personne qu’aucun État ne considère comme son ressortissant par application de sa législation.

  • L'AFCAR

    L'association Franc-comtoise d'assistance aux réfugiés, l'AFCAR. «L'AFCAR» s'est créée dans les années 1980, à Besançon .

  • Europe de l'est : Bosnie, 2001

    Une élève du lycée Victor-Hugo de Besançon, originaire de la République serbe de Bosnie, témoigne du parcours qui l'a amenée en France en 2001.