Apatride : clandestinité forcée - Exemple d'une famille apatride de l'ex-Yougoslavie

Sommaire


Exemple d’une famille apatride  de l’ex-Yougoslavie :


Un exemple  d’une famille que nous hébergeons, parmi les situations que j’ai connues :
Mr est né en ex Yougoslavie à Skopje,  capitale actuelle de la Macédoine. Rom, il a vécu au Kosovo, il a été reconnu apatride par l’OFPRA suite aux évènements des années 1990 dans l’ex république.
Il s’est marié avec une femme née en Italie de parents nés en ex Yougoslavie, mère née en Croatie (Yougoslave) et père né en Serbie (Yougoslave). Elle possède la nationalité Croate. Leurs enfants sont nés en Espagne et ils sont de nationalité croate, rattachés à la mère. Un enfant qui est né à Séville et l’autre dans les Asturies.
Exemple significatif d’une famille Rom, communauté qui symbolise le principe de non appartenance à une terre et toujours en mouvement, par nécessité le plus souvent.

Partager cette page :