Histoire des statuts

Histoire des politiques d'immigration, du droit d'asile et du droit au séjour en France de 1804 à 2006

 

Partager cette page :
  • Droit d’asile

    Le droit d’asile est l’un des plus anciens droits de l’homme. Dès l’Antiquité, certains temples, en Grèce et à Rome, étaient inviolables, et des personnes pourchassées par des ennemis pouvaient s’y réfugier.

  • Qu’est-ce que l’Ofpra ?

    L’Office Français de Protection des Réfugiés et Apatrides (Ofpra) est un établissement public, qui joue un rôle essentiel dans les migrations vers la France.

  • Je suis sur un pont cassé …

    «  Nos traces au pays s’effacent par la longue absence. Je suis sur un pont cassé. J’ai quitté une rive sans pouvoir joindre l’autre bout, car ici je ne suis pas reconnue. Ceux qui sont restés croient que je suis arrivée … »

  • Sud est asiatique : l’accueil des réfugiés (1977)

    "Les premiers réfugiés que j’ai fait venir c’est en octobre 1977. J’avais été au camp de réfugiés Aranyaprathet, à la frontière thaïlandaise."

  • Porfirio Diaz : l'oeil du cyclone

    Porfirio Diaz est un de ces demandeurs d’asile politique Chiliens qui arrivèrent en France suite au coup d’état de Pinochet en 1973.

  • Migration et rapport à l’autre

    Quel est le bon « mot » : migration ou immigration ? La notion d’immigration est certes essentielle. Mais le mot de migration a le mérite de nous obliger à aborder cette réalité

  • L'intégration des immigrés par l'économie; enjeux et difficultés

    Les raisons qui poussent les hommes à migrer d'un pays à un autre sont bien souvent liées à un rapport économique inégal entre les États, les régions.

  • Apatride : clandestinité forcée

    Selon la Convention de New York du 28/09/1954, le terme d’« apatride » s’applique à toute personne qu’aucun État ne considère comme son ressortissant par application de sa législation.

  • Politiques d'immigration au début du XIXème siècle

    En 1804, le code civil introduit le droit du sang : celui qui est né de parents français est Français.
    Débute alors la longue histoire de la définition de qui est Français et qui est étranger, des modalités de passage d'un statut à un autre et des droits qui sont attribués.