Cité Amitié 1977-1983 : Madjid MADOUCHE - Actions sportives et culturelles

Sommaire

Actions sportives et culturelles
Puis tout doucement, de fil en aiguille, beaucoup de choses se sont remises sur le rail, le collectif d’habitants de la cité Amitié a mis en place de nombreuses activités culturelles et sportives et ainsi réussi à construire un programme de manifestations sportives, (football , tennis de table, natation, etc.), culturelles, (Théâtre, vidéo, photo, musique, conte etc.) fêtes, rencontres et échanges.
C’est ainsi que  l’Association Sportive de l’Amitié est née et a pris beaucoup d’importance en se faisant reconnaître sur le quartier de St-Ferjeux mais aussi la ville de Besançon et la région. L’association comptait un bon nombre d’adhérents issus de la cité mais aussi d’autres quartiers et, pour chacune des activités, un ou deux responsables devaient assurer le suivi.

Partager cette page :
  • Cœurs sans soucis...

    Je suis né à Beauvais dans l’Oise le 19 mars 1959. De père algérien et de mère algérienne, natifs tous les deux de Biskra dans les Aurès où ils se sont mariés en 1955. Mon grand frère Fayçal est né dans cette ville.

  • APACA , promotion des arts et cultures d’Afrique

    L’APACA, l’Association pour la Promotion des Arts et des Cultures d’Afrique, est née en février 1996 à Besançon.

  • On est venus en contrat de migration

    M. et Mme El Garche, venus du Maroc, sont des habitants des tours de l'Amitié. Ils sont arrivés en France en 1970, et racontent les aléas du parcours de M. El Garche, ouvrier, chef d'équipe puis... chômeur et retraité.

  • ACCRORAP, danse

    Depuis sa création en 1989, la compagnie ACCRORAP, avec son chorégraphe Kader Attou, sillonne le monde, en Inde, à Alger, Venise ou Cuba et s'inspire de cet Ailleurs, empruntant ses danses.

  • Mohamed Guellati, auteur, metteur en scène, directeur artistique

    C’est dans la rue que Mohamed Guellati – comédien, metteur en scène, directeur de compagnie –  a joué son premier spectacle en 1981. Tout sauf un hasard.

  • Enseigner la langue : Abbé Chays en 1975

    Lors de l'assemblée générale de l'AATEM en 1975, l'Abbé Chays rappelle les efforts à faire pour l'enseignement des langues du pays d'origine et la responsabilité de l'Education Nationale et des parents.

  • Tours Amitié, 1968, cité de transit

    Le quartier de l’Amitié était à l’origine une « cité de transit ». Les trois tours qui le composent, construites à la fin des années 1960, début 1970, appartiennent à l’Office Public d’HLM.