Qu’est-ce que l’assimilation ?

L’assimilation est un processus qui conduit à la perte des particularités linguistiques, culturelles, religieuses, etc., d’un groupe immigré ou d’un groupe « envahi ». Le groupe assimilé est toujours minoritaire en nombre, dans ce processus.

On rencontre, dans l’histoire, de nombreux cas d’invasions ayant entraîné la disparition des caractéristiques religieuses, culturelles et autres des envahisseurs – par exemple, les Mongols ont envahi la Chine en 1260, et ils ont adopté les coutumes chinoises et ont donc été assimilés par le peuple vaincu –, ou des peuples envahis. Ainsi, la Conquête de l’Ouest, aux États-Unis, a entraîné la quasi-destruction des cultures amérindiennes, en partie assimilées par le peuple vainqueur, même si la culture amérindienne connaît aujourd’hui un renouveau. Plus près de nous, en s’assimilant à la France, les Bretons ont perdu nombre de leurs caractéristiques, notamment leur langue et leurs coutumes.
Le terme d’un processus d’assimilation est la fusion : on ne reconnaît plus alors les individus des différents groupes d’origine, minoritaire et dominant.

Partager cette page :
  • Qu’est-ce que l’acculturation ?

    Ce terme est plus net qu’ « assimilation ». Il signifie qu’un groupe ou un individu minoritaire perd totalement ses caractéristiques culturelles, à commencer, en général,  par sa langue, puis ses diverses coutumes et sa religion.